Derniers articles

Catégorie articles

Noel Bénédiction Urbi et Orbi du Pape François


Bénédiction Urbi et Orbi : le pape François exhorte la « famille humaine » à la fraternité

Ce 25 décembre 2020, la traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi – à la Ville et au Monde, en latin – n’a pas été prononcée depuis la Loggia de la basilique Saint-Pierre mais depuis l’Aula delle Benedizioni, dans le Palais apostolique du Vatican. Juste avant d’accorder à tous ceux qui le souhaitent sa bénédiction et l’indulgence plénière qui lui est liée, le pape François a confié à Dieu les fardeaux de l’année toujours en cours.

Père, fils et frère : les liens familiaux qui unissent Dieu et l’humanité ont été au cœur du discours  de Noël de l’auteur de l’encyclique Fratelli tutti.
 L’événement de la Nativité, de celui du Père qui se fait Fils, doit réveiller, en ce « moment historique », la fraternité qui unit tous les hommes : 

L’Enfant de Bethléem nous aide alors à être disponibles, généreux et Cette fraternité est universelle, et donne naissance à « la famille humaine », celle des personnes « de tous les continents, de n’importe quelle langue et culture,  avec [leurs] identités et diversités ». En se faisant homme, « Jésus, est “né pour nous” : un nous sans frontières, sans privilèges ni exclusions ». ette fraternité est universelle, et donne naissance à « la famille humaine », celle des personnes « de tous les continents, de n’importe quelle langue et culture,  avec [leurs] identités et diversités ».

En se faisant homme, « Jésus, est “né pour nous” : un nous sans frontières, sans privilèges ni exclusions ». ette fraternité est universelle, et donne naissance à « la famille humaine », celle des personnes « de tous les continents, de n’importe quelle langue et culture,  avec [leurs] identités et diversités ».

En se faisant homme, « Jésus, est “né pour nous” : un nous sans frontières, sans privilèges ni exclusions ». solidaires, spécialement  envers les personnes les plus fragiles, les malades et toutes celles qui, en cette période, se sont  retrouvés sans travail ou sont en grave difficulté en raison des conséquences économiques de la  pandémie, comme aussi envers les femmes qui, durant ces mois de confinement, ont subi des  violences.

Aller à la barre d’outils