Derniers articles

Catégorie articles

Célébrations et rassemblements à partir du 3 novembre


Les célébrations et rassemblements sont interdites  pendant la période de confinement pendant tout le mois de novembre à partir du mardi 3  à l’exception des célébrations de funérailles limitées à 30 personnes.

Pour en savoir plus consultez la page HORAIRES 

L’accueil de la paroisse ne sera pas accessible, toutefois une personne sera régulièrement près du téléphone et écoutera les messages téléphoniques laissés sur le répondeur.


Message de Mgr François Kalist du 10 novembre, à propos des célébrations et plus particulièrement de l’Eucharistie en cette période de confinement (page d’accueil,  et également sur le site du diocèse, onglet à gauche « Donner à l’église »)

Egalement ci dessous message de la Conférence des évêques de France (CEF) suite aux attentats à Nice.

Paris, le 29 octobre 2020

ATTENTAT DE NICE
MALGRE LA DOULEUR, FAIRE FACE A CETTE MENACE TRAITRE ET AVEUGLE
Les meurtres perpétrés ce matin à Nice dans la Basilique Notre-Dame plongent la Conférence des évêques de France dans une immense tristesse. Nos pensées et nos prières vont aux personnes victimes, aux personnes blessées, à leur famille et à leurs proches.

C’est parce qu’elles se trouvaient dans la Basilique que ces personnes ont été attaquées, assassinées. Elles représentaient un symbole à abattre.
Ces assassinats nous rappellent le martyre du Père Jacques Hamel.

A travers ces actes horribles, c’est tout notre pays qui est touché. Ce terrorisme vise à installer l’angoisse dans toute notre société. Il est urgent que cette gangrène soit stoppée comme il est urgent que nous retrouvions l’indispensable fraternité qui nous tiendra tous debout face à ces menaces.

Malgré la douleur qui les étreint, les catholiques refusent de céder à la peur et, avec toute la nation, veulent faire face à cette menace traître et aveugle.
Partout où cela sera possible, le glas des églises de France sonnera aujourd’hui à 15h. Les catholiques seront invités à une prière pour les personnes victimes.

Aller à la barre d’outils