Derniers articles

Catégorie articles

8 Avril Fête de Sainte JULIE


Julie

Vierge et martyre en Corse (date ?)

 

IVe ou Ve siècle selon les sources…
A Nonza, on note qu’elle a été martyrisée en 303.
Patronne de la Corse avec sainte Dévote, elle est l’une de ces jeunes carthaginoises qu’un marchand d’esclaves allait vendre en Gaule. Elle fut volée dans un port de Corse, comme une vulgaire marchandise, où le bateau relâchait. Elle demeura dans l’île, mais fidèle à sa foi, elle refusa de sacrifier aux divinités païennes. Pour cela, elle fut crucifiée. Mais d’autres récits l’accompagnent de belles légendes.

 

Martyrologe romain

 

Brève chronique d’histoire religieuse  

Les habitants de Nonza rendirent un culte fervent à Julie peu après son martyre. Un sanctuaire fut bâti en contrebas du village, mais détruit par les Barbares en 734. La Fontaine des Mamelles, qui ne s’est jamais tarie, attira très tôt une foule de pèlerins , venus de la Corse entière. Ses eaux, considérées comme miraculeuses, devaient opérer de nombreuses guérisons et protéger les mères contre le tarissement de leur lait. Certaines se rendaient en pèlerinage à Nonza, pieds nus, pour s’attirer les faveurs de la sainte. Une plaque célèbre le martyre de Julie sur le rocher de la fontaine.

Aujourd’hui encore, chaque année, la Sainte-Julie, est fêtée à Nonza et dans toute la Corse par de fastueuses cérémonies. Sainte Julie fut proclamée patronne de la Corse  par un décret de la Sacrée Congrégation en Aout 1809

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils