Derniers articles

Catégorie articles

5 Mars Fête de 3 Saints: OLIVE, VIRGILE et THEOPHILE


 

Abbaye de Lérins où vécu Virgile

Olive

 

Martyre à Brescia (IIe siècle)

Martyre. Mise à mort à Brescia où se trouvent ses reliques mais l’histoire est plus discrète que la légende.

 

 

Virgile

 Évêque d’Arles 

Moine de Lérins, il fut chargé plus tard de gouverner l’abbaye de Saint Symphorien d’Autun avant d’être consacré évêque d’Arles.  En 597, il conféra l’ordination épiscopale à saint Augustin de Cantorbéry qui venait d’être envoyé par le pape pour évangéliser les Angles. Le même pape, saint Grégoire le Grand lui témoigna sa confiance en lui demandant de régler en son nom diverses affaires de l’Eglise dans les Gaules.

Le Pape qui l’estime beaucoup, lui accorde ainsi les mêmes honneurs qu’à ses prédécesseurs, avec le pouvoir d’assembler des conciles, et de juger en première instance, avec douze de ses collègues, les différents des évêques, et les questions sur le dogme.
À Arles en Provence, saint Virgile, évêque, donna l’hospitalité à saint Augustin et ses moines qui se rendaient en Angleterre, sur la recommandation du pape saint Grégoire le Grand.

Virgile prédit le jour de sa mort, et donna ordre qu’on l’ensevelît avec le cilice qu’il portait toujours. En 609, l’échéance étant arrivée, il se coucha et commença à réciter l’office divin et… s’endormit dans le Seigneur, terminant au ciel l’office qu’il commença sur terre. Une odeur très parfumée s’exhala de son corps.

Théophile

Evêque de Césarée de Palestine et confesseur, sous l’empereur Septime Sévère. Il seconda les efforts du pape Saint Victor pour faire célébrer en Asie la fête de Pâques un dimanche et non pas au jour anniversaire du 14 nisan. Il s’appuyait sur le fait que Pâques n’est pas la commémoration d’une date mais la commémoration de la Résurrection. Il se distinguait par sa sagesse et l’intégrité de sa vie.
Mourut vers l’an 195.

 

Brève chronique d’Art Sacré

À l’origine, le terme icône désignait toute image religieuse, quelle qu’en soit la technique (peinture, mosaïque, tissu…). Dans l’acception moderne, il désigne une « image religieuse » réalisée (on dit écrite), selon des règles particulières, sur un panneau de bois

Dans la religion chrétienne orthodoxe, les icônes sont saintes et il est courant de voir des fidèles effectuer des gestes de dévotion en l’honneur des icônes. Dans la confession orthodoxe, il est aussi important de vénérer l’icône que d’écouter la parole ou de lire les écrits.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils