Derniers articles

Catégorie articles

28 Avril Fête de Sainte VALERIE


Valérie

Vierge et martyre à Limoges (IIIe siècle)

Valérie, fille du duc Léocadius qui habitait à Limoges sous Caligula. Elevée dans la religion chrétienne, elle avait fait vœu de chasteté pour se livrer à une vie contemplative. Promise à un haut fonctionnaire romain, la jeune fille refuse de se marier à un païen. Son fiancé la fait décapiter sur-le-champ. C’est alors qu’un miracle se produit, le bourreau est frappé par la foudre divine et meurt, Valérie ramasse sa tête et marche jusqu’au puy Saint-Étienne où saint Martial célèbre la messe. Le saint homme prie pour l’âme de la jeune fille qui meurt dans la paix de Dieu. Selon la légende, la chapelle Sainte Valérie située dans le transept nord de la cathédrale de Limoges a été construite sur le lieu de la rencontre entre Martial et Valérie.

Le fiancé de la vierge martyre se convertit au christianisme et prit le nom de duc Étienne.

En 985 les moines transférèrent les reliques de sainte Valérie sur les bords de la Voueize et l’abbaye de Chambon-sur-Voueize conserve le reste du crâne de Valérie, enchâssé dans un reliquaire en argent doré (xv siècle), et paré d’un collier composé d’écus aux armes des donateurs : Charles V, son épouse Jeanne de Bourbon, le dauphin, Louis II de Bourbon, et Jean 1er de Bourbon.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils