Derniers articles

Catégorie articles

20 Février Fête de Sainte AIMEE


 

Assise

Aimée

nièce de sainte Claire d’Assise, 

ou Amata (de Corano) da Assisi en italien
Née en 1200, elle appartenait à une famille très distinguée d’Assise, celle des Offreduccio comme Sainte Claire*  sa tante et son oncle, frère Rufin. C’est une jeune fille très belle mais d’une prétention effroyable. Il faut dire qu’à Assise, personne ne lui résiste et que tout tourne à son avantage : fortune à disposition, toilettes à volonté, soirées mondaines à profusion.. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle était mondaine, très mondaine, jusqu’au jour où, visitant sa tante au couvent de Saint-Damien, Aimée est impressionnée par cette femme dépouillée et souriante qui lui parle avec tant de bonté. Touchée, elle comprend l’inutilité de sa vie frivole.

Quelque temps après, elle rejoint les pauvres clarisses d’Assise et voudra en faire encore plus qu’elles toutes. Elle décida de devenir religieuse et entra en ce couvent en 1213. À partir de ce moment, elle pratiqua l’austérité au point que ses jours en furent abrégés. Elle tomba malade et Claire la délivra, d’un signe de croix, d’une toux persistante qui dura 13 mois. Elle mourut d’hydropisie* en 1254 (certains sites situent sa mort en 1250 ou 1252). Sa dépouille fut transférée au couvent de Sainte-Claire** dans la chapelle Saint-Georges.

Illustration Fresque dans basilique Ste Claire

Martyrologe Romain

*Le terme d’hydropisie était anciennement employé pour désigner tout épanchement de sérosité dans une cavité naturelle du corps ou entre les éléments du tissu conjonctif. Il pouvait donc être synonyme d’« œdème». La plupart du temps, l’hydropisie en tant que maladie désignait la cause principale d’œdèmes généralisés, à savoir l’insuffisance cardiaque congestive 

  Le cloître du monastère Saint-Damien à Assise,

*Sainte Claire, née Chiara Offreduccio di Favarone à Assise le 16 juillet 1194 dans une famille de la noblesse, morte dans cette même ville le 11 août 11253 disciple de saint François d’Assise est la fondatrice de l’ordre des Pauvres dames (clarisses)

La basilique Sainte-Claire d’Assise a été construite par Fillipo di Capello entre 1257 et 1265, sur les fondations de l’église Saint-Georges préexistante dont ont été préservées une chapelle et la crypte, dans laquelle sont conservés le corps de Sainte Claire première disciple féminine de Saint François morte en 1253, ainsi que d’autres reliques : un vêtement du saint et une veste réalisée par la sainte. Au XVIIème siècle, l’évêque Crescent d’ Assise réunit les reliques de sainte Aimée avec celles de la bienheureuse Benoîte (première abbesse ) et de la bienheureuse Agnès ( sœur de sainte Claire ).

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils